Changement de couleur pour Opticea du vert au cerise clair il n'y a qu'un pas !

C'est fait, la transition du vert au rouge cerise clair est désormais effective. C'était en gestation dans ma tête, et puis, après réflexions c'est plus doux et donc plus adapté à mon univers. La plupart des sites de lentilles ont une dominante de tons très clairs, le plus souvent du blanc avec une nuance de pastel bleue ou verte. Le dress code est commun à la grande majorité des sites marchands, car, la lentille est avant tout un objet technologique quoi qu'on puisse en penser.

Le fait de vouloir trancher avec le commun est naturel chez moi. Je n'ai pas envie de copier mais plutôt de créer. C'est dans ma nature, j'aime partir de zéro et faire, en faisant appel à mon inspiration/imagination du moment, et à ce jeu, le rose revient souvent dans ma tête. C'est une couleur douce et agréable à regarder. Elle est un peu le reflet de ma personnalité, et tout naturellement faire un projet qui colle au personnage me parait évident. Pour les hommes, il y a aussi un gris soutenu, de manière à n'oublier personne dans ma segmentation client. C'est donc chose faite, je trouvais le vert plus austère et beaucoup moins girly. Je suis encore une fois loin d'avoir terminé le travail mais, j'ai mis un pas en avant vers ma transition. Ce changement de tonalité peut paraitre un détail pour pas mal de personnes mais derrière il ya une réflexion plus pousée dont je ne peux parler pour l'instant. Tout projet doit avoir sa ligne conductrice pour s'inscrire dans la durée et je suis entrain d'établir un carnet de route pour opticea, courronné de doutes, d'espoirs, d'embûches, je crois que c'est le propre du chef d'entreprise, trouver ce qui pourra permettre de développer le projet autour de la marque et principalement faire grandir ma chouette pour l'instant à l'état embryonnaire.

J'aimerais par moments élargir ma gamme pour proposer une expérience plus complète à mes clients, une expérience 360, car, dans l'idée je voudrais qu'un client qui vienne chez opticea puisse faire ses emplettes pour un mix de produit. Ce n'est pas une chose facile, car stocker a un coût non négligeable et je ne suis sûr de rien. C'est très facile d'acheter mais vendre est une toute autre histoire. Le marketing et la pub ont souvent raison des projets ecommerce, je pense notamment aux levées de fond et autres truc du genre pour développer rapidement un projet, et, bien souvent, on s'aperçoit que les entreprises ne sont pas rentables car tout le budget passe dans la communication. J'ai envie de garder mon autonomie et ce n'est pas la direction que j'emprunterai pour ma marque. Il y a aussi un volet que je voudrais mettre en avant mais j'aime teaser et ne pas dévoiler tous mes plans, d'autant que c'en est toujours au stade hypothétique et, je dois tout étudier : les possibilités, le potentiel et les possibles éventuels retours. Engager un dialogue avec mes clients me paraît essentiel mais ce n'est pas une chose facile. Il y a facebook mais je doute de plus en plus de l'interaction de plus en plus, ayant l'impression que les gens deviennent de plus en plus fainéant avec l'apparition des réseaux socieux et la consultation massive d'information, et, de fait, liker est la nouvelle façon de communiquer plutôt que de commenter.

Bien entendu, si des personnes ont des remarques à me faire elles peuvent me contacter pour en parler mais surtout que cela reste constructif, tel est mon but.

  • Dec 30, 2016
  • Catégorie: News
  • Commentaires: 0
Laisser un commentaire